Étoiles de Compostelle
sur la voie de Tours en Deux-Sèvres

« Sur Terre ce ne sont pas les occasions de s’émerveiller qui manquent, mais les émerveillés. » 
    Emmanuel SCHMITT
Sur la voie de Tours en Deux-Sèvres
Même si la voie de Tours débute officiellement au pied de la Tour Saint-Jacques à Paris, elle est empruntée par de nombreux cheminants en provenance de Belgique, des Pays-Bas, d'Allemagne, d'Angleterre, mais  aussi de Pologne, et parfois de bien plus loin. 

La voie de Tours recueille également, notamment dans notre région, les pèlerins en provenance de Bretagne qui convergent à Saint-Jean d'Angély, et ceux qui suivent la voie des Plantagenêts à partir du mont Saint-Michel, qui rejoignent la voie de Tours en amont d'Aulnay-de-Saintonge.

La carte ci-dessous, que nous avons empruntée à l'ACIR Compostelle, peut être consultée avec plus de précision et une version interactive sur le site de cette organisation.
Elle montre bien cet axe principal et ses affluents. Il y manque un embranchement secondaire à partir de Saintes vers Royan qui permet de rejoindre la voie littorale le long de la côte atlantique. Cette voie permet de rejoindre directement HENDAYE et le Camino del Norte qui suit la côte en Espagne en passant par le Pays Basque, la Cantabrie et les Asturies. La carte consutable sur le site de l'ACIR est de meilleure qualité que celle reproduite ci-dessous. 

La ville de MELLE se situe à peu près à mi-chemin entre PARIS et SAINT-JEAN PIED-DE-PORT, aux portes de l'Espagne.

Quelques lignes d'histoire

Le Codex Calixtinus, manuscrit du  12ème siècle, est composé de cinq livres. Le dernier est consacré au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Cette partie a été intitulée à notre époque « Guide du pèlerin de Saint-Jacques de Compostelle » par sa traductrice, Madame Jeanne Vielliard, en 1938.


 

     
D’après le Chapitre Premier de ce «guide», quatre routes mènent à Saint-Jacques de Compostelle :
  
    la via Turonensis, au départ de Paris, en passant par Tours
    la via Lemovicensis, au départ de Vézelay, en passant par Limoges
    la via Podiensis, au départ du Puy-en-Velay, en passant par Cahors
    la via Tolosana, au départ d'Arles, en passant par Toulouse

Le texte dit « Il y a quatre routes qui, menant à Saint-Jacques, se réunissent en une seule à Puente la Reina, en territoire espagnol ; [… … …], une autre encore passe par Saint-Martin de Tours, Saint-Hilaire de Poitiers, Saint-Jean-d'Angély, Saint-Eutrope de Saintes et la ville de Bordeaux. »

Sur ce sujet et sur d'autres nous ne nous immiscerons pas dans les joutes d'experts et d'historiens à propos de l'affluence massive ou non de pèlerins dès le Moyen-Âge, ou quant à l'auteur présumé du «Guide», que ce soit Aymery Picaud, Hugues le Poitevin, ou quelqu'autre valeureux rédacteur.

Étoiles de Compostelle laisse ces débats, sans aucun doute passionnants, aux instances compétentes, et ce afin de se consacrer résolument et en toute humilité à la promotion du Chemin et à l'assistance aux pèlerins ou aux candidats pèlerins.     


               Votre itinéraire en Deux-Sèvres

L'itinéraire de la voie deTours dans les Deux-Sèvres est constitué de chemins assez diversifiés, dont un bon nombre sont très agréables en sous-bois, avec des parties raisonnablement vallonnées,notamment lors des descentes vers le cours de la Sèvre Niortaise, d'autres avec très peu de dénivelé le long de champs cultivés, et par de petites routes calmes où vous ne croiserez pas souvent de véhicules à moteur. Les étapes que nous vous proposons sont au nombre de trois :

1. JASSAY (limite avec le département de la Vienne) => MELLE

Cette étape compte 24 kilomètres à partir de JASSAY jusqu'au cente-ville de MELLE, sachant que si vous avez fait étape à SAINT-SAUVANT, il faudra y ajouter 3 à 4 kilomètres suppplémentaires.  Pour les marcheurs moins ambitieux, vous pouvez vous arrêter à CHENAY où il existe plusieurs solutions d'hébergement.

2. MELLE => BRIOUX-SUR-BOUTONNE   

Etape courte de 18 à 19 kilomètres à partir du centre-ville de MELLE.  Vous pouvez encore la raccourcir de 4 kilomètres  par une voie non balisée plus directe  si vous ne suivez pas intégralement le GR655. A vous de juger ! Voir en détail ces deux possibilités dans la rubrique « Étapes, cartes et hospitaliers ». Cette possibilité est par ailleurs recommandée pour les cyclistes et les personnes à mobilité réduite. 

3. BRIOUX-SUR BOUTONNE => LE BOULARD - AULNAY-DE-SAINTONGE

De BRIOUX jusqu'au ruisseau du Boulard, qui matérialise la limite entre Deux-Sèvres et Charente-Maritime, la distance est de 12 kilomètres. Pour atteindre Aulnay-de-Saintonge, il faudra y ajouter de 10,4 (centre-bourg) à 11 kilomètres pour atteindre son église, chef d'oeuvre du Roman, à proximité du refuge municipal. Votre étape totalisera alors 22,4 à 23 kilomètres. Pour les plus courageux, il est possible de gagner une journée en allant directement de MELLE à AULNAY, soit près de 40 km.... ou 36 km si vous prenez le raccourci possible mais non balisé entre MELLE et BRIOUX.   
 
Cliquer ici ou sur la carte ci-dessus pour visualiser la carte interactive de l'ACIR
Accueil Sur la voie de Tours Actualités Adhésions Liens Qui sommes-nous ? Contacts
Balisage en Deux-Sèvres Étapes, cartes et hospitaliers
Balisage en Deux-Sèvres Étapes, cartes et hospitaliers
Étapes détaillées, cartes et hospitaliers

        La voie de Tours et les autres voies principales en France
N'apparaissent ici ni la voie des Plantagenêt en provenance du Mont Saint-Michel, ni la voie en provenance de Bretagne, ces dernières connaissant également une belle affluence.
Il existe aussi une voie moins fréquentée mais ô combien agréable le long de la côte Atlantique en suivant l'itinéraire Saintes - Sablonceaux - Royan - Soulac - Arcachon - Bayonne jusqu'à Hendaye, très correctement balisé sauf entre Saintes et Sablonceaux, la partie espagnole suivant le Camino del Norte, premier chemin emprunté au Moyen-Âge jusqu'au 12ème siècle en raison des risques d'incursions musulmanes.